Review: Remorque vélo TOPEAK Journey

Sur Internet, très peu d’informations pratiques, ou d’utilisateurs, sur la remorque TOPEAK Journey. Alors je vous propose ci-après un retour d’expérience sur ce matériel.

Topeak Journey trailer en configuration d’origine

Achetée sur le bon coin d’occasion (mais neuve), nous avons utilisé cette remorque pendant 2 semaines sur 450 km lors de notre ballade en vallée du Lot. Le parcours a été très varié, empruntant des portions de GR, chemins plus ou moins carrossables (c’est bon ça !!), petites et grandes routes.

Passage sur GR65 vers FIGEAC

La météo a été plutôt clémente malgré un peu de pluie et des épisodes de chaleur. Peu de vent, pas de neige ni verglas 😉

La remorque a été très sollicitée puisque le poids de chargement approchait de la limite déclarée par le fabricant (32 kg). Et dépassait la hauteur recommandée …

Pour exemple, chargement dans le sac:

  • Tente 3 places Ultralight Decathlon
  • Sac de couchage
  • Sac à vêtements de Christophe
  • Sac a dos glacière
  • Siège trepied
  • Petite table ultralight
  • Matériel et outillage de réparation
  • Divers accessoires (corde a linge, petite hache …)

Chargement sur le sac:

  • 2 tapis de sol Décathlon A300 (lourd et encombrant)
  • Panneau solaire
La hauteur de de chargement recommandée ne doit pas dépasser le cadre supérieur …

Modifications apportées

Presque rien tellement cette remorque est bien conçu. Même les vis comportent déjà du frein filet !

  • Changement pneu d’origine (16″) par un Schwalbe Road cruiser
  • Ajout d’un filet élastique
  • Ajout d’un 2ème mât et drapeau pour + de visibilité

On a aimé

  • Le sac de 65 litres étanche (testé) et de bonne qualité
  • La garde au sol importante pour les passages tout-terrain
  • Le système d’accrochage au vélo. Fiable et très pratique a l’usage
  • Le poids à vide et la capacité de chargement (7 kg pour 32kg portés !)
  • La largeur de l’engin. Juste ce qu’il faut pour se faufiler.
  • La qualité de construction tout aluminium et des finitions (soudures)
  • Le tarif sur les sites web à l’étranger. A partir de 280€
  • S’adapte a toutes les dimensions de roues arrières (mais axe creux obligatoire)
  • Support pour un feu arrière

On a pas aimé

  • Les effets de “roulis” si chargement trop lourd au dessus du sac (propre a toutes les monos)
  • Difficile a manœuvrer en marche arrière (propre a toutes les monos)
  • La position préconisée dans le mode d’emploi pour les arrêts
  • Le feu arrière est en option
  • Le tarif neuf en France. Jusqu’à 450€ sur certains sites !!

Rester prudent

  • A haute vitesse et dans les virages. La remorque est longue et sur une seule roue. Risque de glissade
  • Charger en hauteur “sur le sac” dégrade la stabilité. Sans être réellement gênant à l’usage pour moi (quand on le sait et qu’on anticipe => vent, manœuvre, dépassement …)
  • L’ensemble est bas par rapport au vélo. Donc peu visible par les autres usagers de la route

Avis global

En roulant, la remorque se fait vite oublier. Et la traction sur terrain plat est plaisante. Le timon étant rigide, il n’y pas d’à-coup ou d’effet tire-pousse. Les efforts de pédalage sur le vélo sont ressentis de façon très linéaire. En montée, la Journey est agréable a tracter. Avoir une seule roue est un atout: on est moins collé à la route qu’avec une remorque 2 roues. Du très bon matériel, robuste mais léger. Très agréable a l’usage. La remorque passe sur tout type de chemin mais sa vocation n’est pas le tout-terrain. La structure supérieure permet de charger sur le sac et en hauteur (avec les inconvénients précisés ci-dessus).

En ajoutant un filet élastique on peut transporter facilement tout type de matériel. Et faire sécher son linge !

Conclusion:

Un remorque de qualité conçue pour le voyage. La conception tout aluminium limitera son usage (éviter les chemins cassants destinés aux VTT), mais est un atout pour les périples sur chemins carrossables, voies vertes, véloroutes. Idéale pour les voyages en famille ou sur une longue durée ! Note 08/10.

 

Tarp, or not ?

Le tarp !

Voyager à vélo sur plusieurs semaines, demande à revoir et adapter son niveau de confort. Là on est tous d’accord. A l’inventaire de l’indispensable se rajoute l’utile et le futile-mais-agréable. Chacun décidera, selon sa propre conception du voyage, de la longueur de la liste de cet inventaire. Et le tarp se situe quelque part entre ces 3 niveaux …

Dans le domaine de la randonnée, le tarp désigne de façon générique une toile résistante et imperméable utilisée pour dresser un abri temporaire ou semi-temporaire. Le tarp est vendu seul ou accompagné d’accessoires (haubans, piquets …) Certaines marques proposent également des mâts (x2) démontables.

Tarp a velo (soleil)

Le Tarp est très pratique pour abriter l’espace commun du camp. Il permet de se protéger, ou de protéger les vélos et matériel, du soleil, de la pluie. L’installation est possible via de multiples configurations et s’adapte à tous les lieux. Les 2 mâts ne sont pas nécessaires. On peut, soit en fabriquer sur place avec des branches, soit fixer le tarp uniquement via les haubans (entre des arbres par exemple)

 

Tarp, multiples possibilités de montage

 

Nous l’avons donc inscrit dans notre inventaire de l’indispensable. Mais avec quelques modifications. Ce modèle polyvalent (environ 30€) est accompagné de tous les accessoires ; et les 2 mâts en acier sont très … très lourds ! Toile +accessoires = 2,6 kg.

Alors petit bricolage maison : Il y a quelques mois, j’ai sauvé des tubes en aluminium de la déchetterie. Après quelques heures de sciage, meulage, j’obtenais 2 beaux mâts démontables et gagné 1 kg sur le poids total du Tarp.

Tarp a velo (Pluie)

Lors de notre ballade en Bretagne, il a été très apprécié. Pluie le soir et presque toutes les nuits !!

Certains l’utilisent également pour dormir ; en remplacement de la traditionnelle tente (gain de poids, encombrement, très amis avec la nature 🙂 )

Sources :

Documentation:  http://www.arklight-design.com/Files/27192/9188100109548.pdf

Dessin d’illustration:  https://nopanic.fr/bob-bug-out-bag/abri-tente-tarp/

N°3 est arrivée !!

Imaginer partir plusieurs jours à vélo amène rapidement à se poser la question du transport du matériel. Difficile de trop « charger » les vélos des enfants sans risquer une révolte ! Le voyage doit rester un plaisir pour tous ; même dans l’effort.

Et au hasard de nos sorties en vide-grenier nous avons tout d’abord trouvé une remorque 2 roues en état très moyen … puis une 2ème pratiquement neuve. Et le tout pour vraiment pas cher !

Après quelques modifications, ajout d’une capote bricolée étanche et fluo, modification de l’intérieur pour optimiser le chargement, cette remorque (n°2) nous a accompagnés sur plus de 2000 km. Sans aucun problème mécanique.

  • Avantages :
    Volume et poids de chargement important (30kg)
    Stabilité
    Robustesse
    Prix (d’occasion)
  • Inconvénients :
    Poids : 14 kg à vide …
    Encombrement, largeur
    Prise au vent
    2 roues de plus collées au sol

14 kg c’est lourd. Donc depuis quelques temps, je lorgnais du côté des modèles mono-roue. Une seule roue donc moins de résistance à la traction, cadre en aluminium ultra-léger, prise au vent limitée et matériel éprouvé sur des treks tout autour du monde.

Mais le prix neuf est prohibitif. Et les modèles low-cost … mon père dit souvent “le pas cher est toujours trop cher”

Toujours à l’affût d’une bonne affaire, nous avons trouvé notre bonheur sur leboncoin. Neuve, dans son emballage, a un prix (plus que) raisonnable. Et n°3 est arrivée !!

Remorque n°3

Remorque TOPEAK Journey. 7 kg seulement pour une capacité de chargement de 30 kg.

Les avantages sont clairs, pour les inconvénients ont en reparlera fin juillet !